Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

1er Message du coordinateur diocésain

Depuis août 2014, Robert Touret a été élu coordinateur diocésain des groupes de prière du Renouveau charismatique, et Vincent Szymura coordinateur adjoint.

A  mes frères et mes sœurs des groupes de prière du renouveau dans l’Esprit du diocèse de Cambai.

 

Le 28 août dernier, à la maison diocésaine de Raismes,  les membres  du noyau diocésain pour le renouveau,  m’ont élu berger diocésain ou coordinateur diocésain, et Vincent Szymura , co-berger ou coordinateur adjoint.

C’est une grâce qui nous est donnée de vivre cette mission ensemble, tout en comptant sur votre prière ardente et fervente.

« Nous serons appelés à maintenir l’unité de l’Esprit par le lien de la paix. » ( eph 4 )

 

Nous avons, dans l’obéissance, attendu l’assentiment de Mgr Garnier quant à cette nomination, avant de l’officialiser. Ce qui est fait.

Je ne vous cache pas que j’appréhendais cet instant et me triturait l’Esprit pour proposer, au moment du vote,  des noms, des prénoms de frères et sœurs.  Un tel , une telle ….

Ma prière un peu prétentieuse consistait à dire au Seigneur : «  pas moi Seigneur ! » ou «  Seigneur,  tu vois ma vie compliquée , difficile , remplie d’incertitude , tu ne peux  pas me choisir ! Je ne serais jamais à la hauteur de cette tâche ».

J’avais cependant , en esprit la vocation du  prophète Samuel . Le Seigneur l’appela une fois , puis deux fois. Samuel répondit : « me voici Seigneur ». Mais sans vraiment savoir que c’était le Seigneur , lui-même, qui l’appelait à son service .

Et c’est seulement  à la troisième fois que Samuel fit cette prière : «  Parle , Seigneur ton serviteur écoute » . Il se rendait ainsi entièrement disponible à l’appel de Yahvé.

Premier livre de Samuel ch : 3 ( versets 1 à 21 ).

 

Je fais mienne cette prière  de Samuel. Oh , je ne me prends pas pour ce que je ne suis pas .

Je ne m’appelle pas  Samuel , ni un quelconque prophète .

Sitôt l’élection et avant que les frères , avec le père Jean Marie MOURA prient pour moi et pour Vincent , afin que nous soyons remplis de l’Esprit de DIEU pour vivre la mission qui nous était confiée, je partageais  aux membres du noyau présents être parmi eux le plus petit , le plus pauvre. Mais que j’acceptais de répondre à l’appel , comptant sur cette  grâce d’état qui est donnée à ceux qui dans la confiance, s’abandonnent au Seigneur pour vivre , dans la plénitude le projet fou de DIEU.

A savoir  être entièrement et sans exception  au service  de tous les groupes de prière de notre diocèse de Cambrai . Communautés de prière  dont la vocation est de répandre ce sang nouveau qui  coule dans les veines de l’Eglise en  maintenant  continuellement  ce  devoir de louange et de service.

 

Le renouveau n’étant pas un mouvement d’Eglise, mais un mouvement dans l’Eglise, qui doit impulser au corps tout entier de l’Eglise un souffle nouveau et puissant ( cardinal Suenens).

La mission des chrétiens , dit du renouveau dans l’Esprit  étant donc  de s’engager dans les œuvres et les services de notre Eglise , en y diffusant ce feu nouveau qui  habite celles et ceux qui ont fait l’expérience d’une nouvelle Pentecôte , en croyant fermement et avec audace que le réveil charismatique n’est pas au point mort , mais qu’il est toujours , plus que jamais  actuel !

 

Chers frères et sœurs des groupes de prière , je vous invite aussi à relire , à méditer et à prier  un extrait de la  lettre de st Paul , apôtre aux chrétiens  de Thessalonique  5 ( 16 à 24) .

Magnifique passage qui nous appelle à la joie et à prier sans relâche , en rendant grâce en toutes circonstances .

C’est ce que DIEU veut pour nous en son fils JESUS CHRIST .  Il veut pour nous le meilleur . A condition de ne pas rejeter  les prophéties et les autres  charismes qui sont donnés aux uns et aux autres  dans nos assemblées de prière,  mais à les discerner dans un esprit de sagesse . De garder ce qui est bon , mais surtout de rejeter ce qui est mauvais . Ce qui vient de l’Esprit restera , ce qui vient du malin disparaitra . Surtout ne posons pas de  barrière au Saint-Esprit, ne  muselons pas le Saint-Esprit,  ne verrouillons pas son action en nous. Laissons le libre d’agir , afin que le DIEU de paix et de miséricorde nous fasse accéder au salut , manifesté en Jésus-Christ , venu en notre monde dans la faiblesse d’un enfant …

 

Biens- aimés , réjouissons nous pour la communion des frères et sœurs ,

Mais souffrons des divisions entre frères et sœurs .

Réjouissons-nous des réconciliations et des  pardons donnés et reçus ,

Mais souffrons des querelles et des animosités lancinantes.

Réjouissons nous de la présence de nouveaux membres,

Mais souffrons de l’abandon désespérant d’autres membres.

Réjouissons nous que le groupe de prière soit un élan nouveau dans l’Eglise,

Mais souffrons de constater , que trop souvent , on en a fait un petit lit bien douillet.

Réjouissons nous de la fidélité inébranlable de frères et de sœurs qui ont à cœur le combat de Dieu et la croissance de notre mère l’Eglise,

Mais souffrons de l’inconstance et de l’immaturité d’autres frères et sœurs qui quelque part sont blessés.

Réjouissons nous simplement de servir le Seigneur et des bien-aimés qui nous sont confiés ,

Mais souffrons d’être trop souvent pris pour un punching-ball.

Oui , bien-aimés , en toutes choses et pour toutes choses , dira l’apôtre st. Paul , rendons encore et toujours grâce à notre Seigneur !

Il veut le meilleur pour nous et pour nos groupes de prière.

 

Combien , j’aime l’image de cet arbre plongeant ses racines dans un courant d’eau (Ps :1). C’est là que l’arbre se nourrit, prend des forces pour croître et grandir, en portant de beaux et bons fruits.

Il en va de nos communautés, inlassablement invitées à  plonger, à s’ immerger dans le bain du Saint-Esprit, afin de trouver les forces nécessaires pour évangéliser .

Sinon qu’en est-il d’un groupe de chrétiens qui a perdu la passion de l’annonce ? Progressivement il se dessèche et finit par mourir.

 

La vocation d’ un groupe charismatique ou  groupe du renouveau dans l’Esprit , est de reproduire les grâces de la Pentecôte, exercer les charismes, et surtout faire découvrir à nos contemporains, non pas notre propre personne, mais la personne de Jésus Christ, avec ce souci permanent de ramener ces personnes au Corps du Christ qu’est son Eglise, dont chacun de nous est une pierre vivante .

C’est aussi être fidèle au souffle de l’Esprit Saint , en accueillant et en vivant les charismes . Le tout vécu dans l’amour et la charité .

 

Une question maintenant : « est ce que le berger veut le bien de chacun des frères et des sœurs qui lui sont confiés  et qui sont ses frères et ses sœurs bien-aimés , en qui Dieu le père a mis tout son amour . »

Est-ce que les membres du groupe veulent le bien de la communauté ?

« Seigneur donne à chacun des charismes , des dons comme TOI , TU LE VEUX ! »

L’Esprit souffle ou il le veut , quand il le veut , comme il le veut … Ne cherchons pas à l’emprisonner dans nos prisons dorées du confort , de la sécurité , du bien-pensant …

Ayons à cœur, nous les bergers et les bergères de discerner les charismes qui sont donnés et de permettre au plus grand nombre possible de les exercer dans la charité , pour le service et la croissance de la communauté de prière .

Chacun reçoit des dons qui lui sont propres. Que chaque frère , chaque sœur puisse trouver sa place,  dans un plein épanouissement de sa personne, en étant bien conscient que nous sommes appeler à affirmer exclusivement  la personnalité de Jésus .

Jésus déclarera dans l’Evangile de Jean, au chapitre 14 : «  celui qui croira en moi , accomplira les mêmes œuvres que moi , il en accomplira même de plus grandes ».

Adhérer à l’enseignement de Jésus ,  c’est donc faire corps ensemble , c’est apprendre les uns et les autres à mieux louer , à mieux prier pour mieux servir . « Voyez comme ils s’aimaient » (actes 2)

 

L’œuvre du seigneur doit reposer sur ces 3 piliers qui sont réellement indissociables :

La prière et la louange

La parole de Dieu

La communion fraternelle .

Alors , la communauté solidement    établie sur ces 3 piliers deviendra un lieu ou l’Evangile sera proclamé avec force et puissance , ou les signes se manifesteront : guérisons , délivrances , conversions  et mon cœur chantera ALLELUIA !!!

Les dons et les charismes s’exerceront avec spontanéité. Une place plus grande sera donnée  à l’Esprit Saint  certes , mais aussi à la Parole , nourriture  essentielle de notre vie chrétienne , une place privilégiée aux blessés de la vie , aux pauvres qui sont nos maîtres et en qui jésus se manifeste d’une façon mystérieuse .

 

Le fondement d’un groupe , d’une communauté  réside aussi  dans la vision du berger pour le groupe.

Une question que nous pouvons nous poser en ce début d’année : « ou  allons-nous ? »

Avec cette exhortation : «  ne te retourne pas en arrière ! Aujourd’hui est un jour nouveau ! »

C’est ainsi que la communauté avancera , grandira , confortée dans sa vision , tournée vers le Christ , ancrée en lui , vers l’avenir…

Me revient en mémoire la destruction de Sodome et Gomorrhe , ou la femme de Lot , malgré les avertissements de son mari  se retourna en arrière pour assister à la destruction de la ville , et comment elle fut instantanément transformée en statue de sel . Figée sur elle-même …

La question : « suis-je , sommes nous tournés vers l’arrière , vers le passé et son poids de blessures,  de souffrances , d’échecs , de destructions ou résolument tournés vers l’avenir ?

Si nos groupes , nos œuvres pataugent parfois , c’est que nous manquons d’espérance en cet aujourd’hui , en ce demain .

 

Sachons nous abandonner entre les mains du Seigneur pour que le Saint-Esprit agisse avec abondance,  appelés à plonger dans cette rivière d’amour , dans ce bain de la nouvelle naissance , ou le Christ se fait tout à tous .

 « Par lui , Avec lui et en Lui »

La vision , certes , mais aussi la mission . Le Père Devos nous répétait toujours :

« L’Eglise avance à coups de PENTECOTE » .

Jésus nous fait cette promesse que le Saint Esprit n’abandonnera l’Eglise   ( Luc 24/49)

La promesse du saint –Esprit fut d’abord pour les  apôtres et les disciples , ensuite pour toute l’Eglise, et pour nous chrétiens du XXIème siècle.

Notre mission de baptisés, de disciples de Jésus est :

« d’annoncer  à toutes les nations la bonne nouvelle du salut ».

Ce n’est pas l’apanage de quelques privilégiés , mais de tous !

Vivre ensemble l’amour fou de Dieu , nous engager dans nos communautés chrétiennes  locales , avec ce souci , cette passion dévorante qui devrait habiter le cœur de chaque chrétien : l’évangélisation .

L’évangélisation sous différentes formes ,   avec divers  orientations , mais toujours animée par un seul et unique  Esprit , qui agit comme il le veut , quand il le veut , ou il veut …

Le vent souffle , mais on ne sait pas , ni d’où il vient  , ni ou il va … (Jean 3 / 7)

 

Comment ne pas nous exhorter , à être les uns et les autres ces chrétiens « turbos », plongés dans l’adoration missionnée pour que la Parole soit répandue de par le monde.

Que nos communautés de prière soient cet ensemble de membres, différents les uns des autres , mais  avec un but identique, une vision commune ou chacun se sent responsable, autonome, mature.

 

Même si , dans le monde , nous pouvons être comparés à ces vases d’argile, sans beauté, sans attrait, sans éclat, mais ou à l’intérieur de nos cœurs  se trouve déposé un véritable trésor. Le trésor de LA FOI . La foi en ce Jésus , mort et ressuscité , monté dans les cieux , qui reviendra dans la gloire !

Que mon cri te parvienne Seigneur : «  MARANATHA »   « Viens Seigneur  Jésus ! »

 

Votre serviteur : Robert

Et avec notre frère Vincent , nous aurons la joie de vous visiter bientôt .

Article publié par Coordination renouveau • Publié Samedi 21 fév 2015 • 1090 visites

Haut de page